Avez-vous la crise de la quarantaine ?

Vous avez 40 ans ? Ou même bien plus ? Ou bien moins ?

Et la vie ne vous paraît plus aussi simple qu’avant ?

Alors faisons un petit état des lieux. 

Quels sont vos symptômes ?

Est-ce que vous ressentez certaines des difficultés suivantes ? :

QUESTIONS et SITUATIONS

OUI

NON

1

Vous êtes stressé le lundi matin ou même dès le dimanche soir en pensant à la reprise de la semaine de travail

2

Vous avez mal au ventre lors de votre trajet en voiture vers votre job

3

Vous pensez que vous êtes déjà un sénior : « on nous l’a dit à l’entreprise, surtout dans l’informatique, à 40 ans, on est déjà un sénior »

4

Vous pensez déjà à la retraite

5

Vous trouvez votre activité professionnelle répétitive

6

Vous pensez être en difficulté professionnelle

7

Vous vous dîtes que vous avez du stress

8

Vous ressentez une usure professionnelle

9

Vous ressentez une fatigue générale, tout le temps

10

Vous ressentez de la fatigue au lever

11

Vous avez des problèmes de sommeil

12

Vous n’avez plus envie de rien

13

Vous traînez beaucoup plus dans le canapé

14

Vous êtes de plus en plus inactif en week-end et en soirée

15

Vous regardez la télévision le soir et le week-end

16

Vous avez envie d’être aimé de tout le monde

17

Vous vous sentez seul même lorsque vous êtes entouré des vôtres

18

Vous recherchez les témoignages d’affection ou de reconnaissance

19

Vous avez envie de vous sentir plus beau

20

Vous râlez

21

Vous ressentez l’ennui

22

Vous faites la tête sur les photos ou vous avez l’air épuisé sur ces photos

23

Vous n’arrivez plus à sourire naturellement

24

Vous ne riez plus franchement

25

Vous ressentez une dépression lente (trop tard elle est vraiment là !)

26

Vous faîtes un ulcère ou de l’acide gastrique

27

Vous faîtes des coliques néphrétiques

28

Vous avez des palpitations

29

Vous êtes enroué ou enrhumé

30

Vous avez pris du poids

31

Vous avez mal à la tête, la migraine

32

Vous avez mal au ventre

33

Vous souffrez du dos

34

Vous avez des courbatures

35

Vous êtes essoufflé

36

Vous constatez un vieillissement physique chez vous

37

Vous manquez de performance au sport

38

Vous manquez de désir (libido)

39

Vous consommez trop de café

40

Vous fumez trop

41

Vous mangez trop

42

Vous buvez trop

43

Vous vous énervez facilement en voiture et pour rien dans la vie de tous les jours

44

Pire, vos enfants vous énervent

45

Vous êtes en manque de motivation et d’objectifs à réaliser

46

Vos enfants vous semblent autonomes mais pas très performants

47

Vous avez peur du lendemain

48

Vous avez peur de la mort ou vous y pensez

49

Vous ressassez vos souvenirs tout seul

50

Vous radotez

51

Vous avez des regrets

52

Vous avez une baisse de l’estime de soi

53

Vous sentez une baisse de confiance en vous

54

Vous pensez que les autres sont mieux que vous, qu’ils ont mieux réussi leur vie

55

Vous éprouvez de la jalousie envers les autres pour ce qu’ils vivent

56

Vous pensez que les autres sont tous nuls

57

Vos conditions de vie, pourtant confortables, ne suffisent plus à vous rendre heureux ; et même le dernier 4x4 premium ou le dernier vélo de marque à15000 euros identique à celui du vainqueur du dernier tour de France ne vous apporte pas de joie

58

Vous n’arrivez pas à donner une définition du bonheur

59

Vous devenez plutôt égoïste

60

Vous devenez plutôt refermé sur vous même

61

Vous devenez plutôt altruiste et vous avez la larme facile

62

Les signes de stress profond apparaissent tels que le teint pâle, l’haleine pas idéale, les mâchoires douloureuses, la nuque contractée, la tête dans les épaules

Bon, vous avez bien tout lu ?

Et vous répondez OUI à combien de situations ?

Dix réponses positives ? Pas bon signe.

Quoi ? 20 ? 30 ? 40 ?

Bon, là, le constat est évident : vous avez la crise de la quarantaine (qui se répète aussi à la cinquantaine)

Rien de grave en principe, mais pourtant une nécessité :

« NE NEGLIGEZ PAS CE QUI VOUS ARRIVE !

En premier lieu, il faut consulter votre généraliste pour se rassurer, pour parler avec lui s’il est sympa, et parce que ça peut constituer le point de départ d’un changement positif de votre vie.

En second lieu, vous pouvez chercher une aide extérieure pour parler de ce qui ne va pas et peut-être même de comprendre ce qui ne va pas. Les thérapies qui peuvent vous aider sont nombreuses et diversifiées.

En troisième lieu, il faut accepter la situation, aussi catastrophique qu’elle puisse vous sembler. Et DECIDER de mettre en œuvre des changements positifs dans votre vie.

Sinon, les conséquences vont être extrêmement douloureuses.

Et la souffrance va s’installer et s’amplifier.

Et si on approfondissait le constat ?


Vous avez quels objectifs en tête le plus souvent ?

Rester jeune ?

Séduire ?

Trouver du sens à votre vie ?

Changer de job ?

Relever de nouveaux défis ?

Etre reconnu par votre famille ?

Etre reconnu socialement par les plus jeunes ?

Retrouver une situation prestigieuse ?

Trouver l’amour ?

Maintenir votre niveau de vie ou le retrouver ?

Ne pas continuer dans une petite mort ?

Régler vos problèmes du passé, de l’enfance ?

Changer de vie ?

Une certitude :

« Vous avez la crise de la quarantaine. »

Le constat fait, il faut AGIR.

Agir c’est DECIDER.

DECIDEZ D’ETRE HEUREUX et de faire ce qu’il faut pour changer de vie et mener la vie qui vous ressemble.

FAITES LE MAINTENANT !

Car dans un an, il sera trop tard.

Quelle est la feuille de marche ?

Reprenez les trois points cités plus haut pour bien valider le point de départ de votre décision.

Puis réfléchissez à ce qui vous fait vibrer. Définissez vos rêves.

Mettez des mots sur ce que vous voulez vivre, et écrivez les dans un dossier personnel informatique ou papier pour l’avoir toujours avec vous en feuillet ou sur votre smartphone.

Mener des actions dès aujourd’hui pour aller vers la vie que vous voulez.

La condition est que cette vie doit vous correspondre à vous.

Cette vie doit être positive, constructive pour vous, vos proches et les autres en général. Donc, il faut être bienveillant, généreux dans ses actes et dans ses choix.

Et il faut sortir de sa zone de confort, un peu plus chaque jour, pour aller vers celui que l’on est au fond de nous.

Vous allez devoir apprendre à définir dans tous les domaines de votre vie ce que vous voulez vivre :

- santé,

- argent,

- profession,

- famille,

- amis, relations,

- vie affective,

- travail sur soi,

- vie spirituelle et intellectuelle.

Et surtout, lisez ce blog régulièrement, abonnez-vous et donnez-moi votre ressenti en cliquant ICI.

Vivre la vie qui vous ressemble c’est maintenant !

Et pour continuer à suivre les contenus du blog pour vivre la vie qui vous ressemble, c'est juste en cliquant sur le bouton ci-dessous :

C’était Didier.

A très bientôt.

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Content de ce site ? Merci de le partager :)