Crise de la 40aine : Avez-vous le syndrome Amélie Poulain ? (coaching 96)

N’hésitez-pas à partager ce mail avec ceux à qui il ferait du bien.

VERSION VIDÉO ICI

Dans la séance de coaching précédente, nous avons parlé du retour sur le passé et nous avons vu à quel point il pouvait être toxique quand il est mal utilisé, ou bien utilisé au mauvais moment.

Aujourd’hui, nous allons explorer un de vos conditionnements puissants et donc impactant négativement votre vie, le fait « d’échapper au présent ».

C’est une configuration où vous vivez chaque jour, comme s’il n’existait pas.

En fait, la journée que vous avez à vivre devient moins importante et moins intéressante, et surtout moins digne de votre concentration que ce à quoi vous pensez.

Et plutôt que « ce à quoi vous pensez », on pourrait dire « que ce que vous ruminez ».

Donc, votre esprit, vos attitudes, et votre attention ne sont pas sur ce que vous vivez, mais sur ce à quoi vous pensez.

Et ce à quoi vous pensez n’est pas forcément clair et explicite.

Il est vrai que vous pouvez être accaparé par un souci majeur, vous concernant ou concernant un de vos proches. Et cela se comprend.

A ce moment-là, le présent apparaît moins important que le sujet de vos pensées.

Mais, il y a également la situation très fréquente qui est celle où vous avez pris l’habitude de vous absenter du présent.

Vous êtes en quasi permanence dans vos ruminations, votre imaginaire, et dans un nuage de confusion sur votre vie.

Cela vous amène à ne plus vous sentir là, prêt à vivre pleinement votre vie.

Cela me rappelle un peu le contexte du film « Amélie Poulain ».

Ce personnage est très intéressant.

Comme il est retenu depuis tout jeune dans sa créativité, dans ses actions, et dans ses rêves, et bien il s’échappe.

Et il pense, à la moindre occasion, à des situations qui pourraient se produire mais qui ne se produiront jamais.

Cette fuite d’un présent qui n’apporte pas de satisfaction est bien entendu nuisible à la réalisation de votre vie.

Celle que vous pouvez rêver d’avoir, bien sûr, mais que vous devez mettre en œuvre.

Heureusement, le personnage d’Amélie, à un moment, entre dans l’action, tout en étant pas dans sa propre action.

La fuite du présent est toujours là, jusqu’à la fin du film où cela change.

L’état d’échapper au présent est un conditionnement acquis très tôt.

Vous pouvez avoir été un peu rêveur, discret, observateur et parlant peu.

Mais, quand cela produit un comportement qui ne vous met pas en vie au moment où vous vivez votre vie, et bien, c’est le symptôme qu’il y a un problème.

Et ce problème vous empêche de vivre une vie épanouie.

La vie se passe au présent ! Et là où vous êtes !

Il est indispensable de le réaliser et d’entrer dans l’action de votre existence.

Vous devez entrer en scène et vous animer.

Votre corps, votre esprit, vos pensées, votre attention doivent se tourner vers ce que vous vivez à l’instant.

C’est à dire que vous devez construire votre vie, pas à pas, par des décisions et des actions, décisives et plus courantes, amenant des avancées vers la version de votre vie la plus adaptée à vous-même.

À chaque fois, que vous perdez le contact avec l’instant que vous vivez, vous fuyez.

Et rien ne se construit.

Donc, commencez par vous reposer, cela vous permettra d’être plus actif chaque jour.

Puis, reconditionnez votre corps pour qu’il se sente bien et votre hygiène de vie ; comme je vous le conseille dans mon guide bonus obtenu en souscrivant à ma Newsletter.

Je vous l’ai promis, on va l’utiliser bientôt ce guide, car c’est un bon outil de départ pour sortir d’une vie limitante et limitée.

Ensuite, mettez en place des routines qui vous cadrent au niveau de la journée, de la semaine, du mois.

Enfin, reconditionnez votre cerveau pour qu’il soit détendu, concentré sur ce que vous voulez accomplir maintenant, même si c’est par rapport à un objectif à plus long terme.

Et essayez de vous protéger de toute pollution de votre temps et de votre esprit.

Que ce soit par la télé, des personnes toxiques ou ne vous faisant pas progresser, des activités ne vous amenant pas de nouvelles émotions, ni de nouvelles sensations ou des découvertes de vous.

Dernier point, suivez bien mes séances de coaching car elles vous aident à vous déconditionner et à vous rendre libre de vivre la vie qui vous ressemble.

C’était Didier, de changementspositifs.fr votre partenaire vers le meilleur de vous-même.

Pensez à mettre un pouce, à partager, à vous abonner pour être averti des prochaines vidéos de coaching.

Vivez bien votre vie…à vous.

Et je vous dis à bientôt.

Pour un accompagnement personnalisé sur Skype vers la meilleure version de vous-même, premier entretien de contact gratuit ICI.

Pour suivre mes tweets quotidiens gratuits de transformation de vie, c’est ICI.

N’hésitez-pas à partager ce mail avec ceux à qui il ferait du bien.

Abonnez-vous pour recevoir tous les contenus et le guide gratuit :

Abonnez-vous à la Newsletter ICI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Content de ce site ? Merci de le partager :)