Crise de la 40aine : L’amour ne peut pas être une souffrance ! (coaching 94)

N’hésitez-pas à partager ce mail avec ceux à qui il ferait du bien.

VERSION VIDÉO ICI


Aujourd’hui, nous allons parler d’amour au sens de la relation amoureuse.

C’est logique de parler d’amour car c’est une préoccupation essentielle de la vie de l’être humain.

Je dis préoccupation intentionnellement.

Parce que souvent, au lieu d’être l’émotion agréable, apaisante, énergisante et libératrice qu’elle devrait être, la relation amoureuse devient une préoccupation.

Donc, vous le comprenez par les mots que je viens de citer, l’amour possède des capacités d’épanouissement indéniables.

Mais, à une condition, c’est que la relation amoureuse soit vécue dans un climat de vraie proximité que l’on appellera intimité.

L’intimité reflète à mon avis une relation sincère sans tabou ni secret, ni doute.

Comment une relation amoureuse pourrait s’épanouir et épanouir chacun des individus du couple dans le mensonge, le doute, ou la méfiance !!!

Jacques Salomé précise que la relation amoureuse a des chances d’être épanouissante si elle est basée sur trois conditions.

D’abord, le lien créé ne doit pas être gêné par un lien précédent encore actif.

Ensuite, si elle concerne des personnes autonomes à tous les sens du terme.

Et enfin, s’il y a une projection commune vers l’avenir.

Cette formulation est intéressante car elle explique pourquoi beaucoup de couples n’arrivent jamais à mettre en œuvre une vraie intimité.

Il me semble évident que certains couples débutent une relation sans être libres du passé et que cette relation ne sera jamais libérée.

Il me paraît également évident que le couple doit établir sa construction sur une vraie envie de partage et de lien.

Chacun dans le couple doit se sentir libre et lié en même temps à l’autre.

Chacun doit pouvoir s’épanouir à son rythme et à sa manière, celle qui lui ressemble.

Et le couple doit permettre de rassurer et de dynamiser chacun pour aller dans la direction qui lui convient.

Il est évident que l’épanouissement de chacun peut aussi aller vers une décomposition du couple.

Mais, ce dénouement me paraît peu probable dans un couple qui est en lien et qui ne vit pas dans une compétition permanente de l’un envers l’autre. D’autant plus, que les projets sont clairement définis et partagés.

Sauf que le couple, cela peut être très différent.

Et nous qui parlons de crise de vie, nous le savons bien.

Le couple peut se construire sur un malentendu.

Il peut se mettre en place par hasard, par faiblesse, par ennui, par manque de décision.

Et donc, il peut exister, et durer, alors qu’il y a confusion sur la nature de la relation, les attentes de l’un envers l’autre, et les projets communs.

Il y a également le poids du passé !

Il a impacté chacun dans sa capacité émotionnelle amoureuse.

Et cela peut constituer un frein à l’accomplissement de soi, tant au niveau affectif que dans d’autres domaines.

Et puis, les conditionnements familiaux, culturels, cultuels, sociaux contribuent à construire une vision préformatée du couple et de ce qu’il doit vivre.

Quand tout ceci n’est plus cohérent avec l’envie de vivre que vous ressentez, et bien, la crise du couple et la crise de vie se révèlent.

A ce moment-là, c’est la souffrance qui prend le dessus.

Souvent, la souffrance est là dès la formation du couple.

Elle est présente, cette souffrance, dès le début car il y a des zones de différences marquées et même de divergences.

Il y a également un rapport de force qui a pu s’établir et qui impose à l’un d’être à l’écoute de l’autre. Ce qui est limitant pour le couple.

Enfin, il y a les non-dits qui créent une suspicion durable.

L’amour ne peut pas être une souffrance !

Vous ne pouvez pas vivre, jour après jour, en ressentant une souffrance permanente liée à la relation à l’autre. D’ailleurs, qu’elle soit amoureuse, affective, ou autre.

Toute relation à l’autre ne peut pas exister si elle provoque de la souffrance.

Alors, c’est exact qu’aimer est très puissant, et que c’est la plus belle émotion à vivre, j’en conviens.

Je conviens également que penser à l’autre tout le temps est un déroulement logique de la relation amoureuse.

Et cette relation peut être durable.

Il me semble possible qu’un amour puisse durer longtemps.

Même si les couples divorcent de plus en plus.

Sans doute, à cause d’une intimité mal assumée.

Ou des incompréhensions permanentes.

C’est le lien qui n’est pas établi et la confiance en l’autre qui n’est pas affirmée, très souvent.

Et puis, vos attentes sont trop lourdes à porter pour l’autre.

Alors, tout ceci fait que vous souffrez de l’autre.

Car, vous pensez à cet autre, mais pas avec la joie qui vous remplit, et le contentement de savoir que vous aimez ; et que vous êtes aimé.

Que l’autre pense à vous, et qu’il attend de vous retrouver le soir.

Pour partager ce qu’il ressent, pour rire de tout avec vous, pour construire le présent et l’avenir avec vous.

Et oui, c’est très beau, cette sensation d’aimer.

Sauf que si vous pensez souffrance, que vous vivez souffrance, et que vous avez l’impression de ne pas vivre votre vie, que vous avez l’impression de ne pas recevoir ce que vous attendez, que vous avez l’impression de ne pas être capable de donner ce que l’autre espère, et bien, vous laissez toute la place à la souffrance.

La crise de vie, va vous aider à y voir clair, et peut être à poser de nouvelles bases à votre couple pour qu’il s’accomplisse.

Ou bien à vous séparer du couple qui vous fait souffrir.

Ça c’est un cheminement que vous seul ferez, même si vous êtes accompagné.

Mais, retenez bien que l’amour ne peut pas être une souffrance.

C’était Didier, de changementspositifs.fr votre partenaire vers le meilleur de vous-même.

Pensez à mettre un pouce, à partager, à vous abonner pour être averti des prochaines vidéos de coaching sur la crise de la quarantaine.

Vivez bien votre vie…à vous.

Et je vous dis à bientôt.

Pour un accompagnement personnalisé sur Skype vers la meilleure version de vous-même, premier entretien de contact gratuit ICI.

Pour suivre mes tweets quotidiens gratuits de transformation de vie, c’est ICI.

Abonnez-vous pour recevoir tous les contenus et le guide gratuit :

Abonnez-vous à la Newsletter ICI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Content de ce site ? Merci de le partager :)