Crise de la 40aine : Le syndrome de l’imposteur « conscient » ! (coaching 93)

N’hésitez-pas à partager ce mail avec ceux à qui il ferait du bien.

VERSION VIDÉO ICI


Aujourd’hui, nous allons parler d’un syndrome bien particulier, celui de l’imposteur, mais de « l’imposteur conscient »

Le syndrome de l’imposteur a été diagnostiqué en 1885 pour la première fois, et correspond au fait que certaines personnes pensent que leur réussite n’est pas méritée.

Dans le syndrome de l’imposteur courant, certaines personnes ne comprennent pas pourquoi elles réussissent ce qu’elles entreprennent, et cela concerne tous les domaines de la vie privée ou professionnelle.

Et elles ont la crainte qu’un jour, on leur dise qu’elles sont des imposteurs.

Et face aux compliments, elles sont gênées.

Il s’agit d’un aspect comportemental intéressant.

Car ce syndrome n’est pas basé sur la réalité, mais sur une perception de la réalité erronée, par ceux qui en souffrent.

Il souligne l’importance d’avoir confiance en soi et de l’estime de soi.

Il dévoile évidemment la fragilité de l’être humain dans sa relation aux autres mais également à lui-même.

Et il met en évidence le poids des blessures narcissiques anciennes non soignées.

C’est d’ailleurs un sujet qui apparaît beaucoup en coaching que ces blessures anciennes.

Et pour information, il me reste une place disponible en coaching individuel, si vous voulez avancer, sans attendre la fin de l’été. Voyez ICI pour me contacter. Ou en répondant à ce mail.

Alors, malgré l’intérêt de ce syndrome de l’imposteur, nous allons nous centrer sur un autre type d’imposture, celui de « l’imposteur conscient ».

Celui que nous appelons l’imposteur conscient, n’est pas forcément vraiment conscient de son imposture, mais il sait qu’il y a imposture.

Il le sait d’autant plus qu’il se retrouve un jour en crise de vie ou de la quarantaine.

Et pourquoi ?

Parce qu’il y a longtemps qu’il ne vit pas une vie qui lui correspond, une vie qui lui ressemble, et donc une vie qui le rend heureux.

Il peut bien sûr, réussir matériellement.

Il peut développer une expertise professionnelle avérée.

Il peut également avoir une vie privée remplie ; avoir une famille, des amis, des relations, et des activités ludiques ou sportives prenantes.

Mais, malgré cela, il se dirige tout doucement, mais avec certitude vers une crise de vie profonde.

Et pourquoi ?

Parce qu’il vit une vie d’emprunt la plupart du temps.

Et oui, sa vie ressemble à celle des normes de la société.

Ou de son milieu social d’origine.

Ou bien de son milieu social d’acquisition.

Ou bien sa vie ressemble à celle de son père, par mimétisme ou sens du devoir.

Donc, il est conditionné depuis longtemps, bien longtemps.

Et ce conditionnement l’a installé dans une vie qui n’a pas de sens pour son être intérieur.

C’est-à-dire que ce qui le fait vibrer au fond de lui ne s’exprime pas dans les conditions matérielles, familiales, professionnelles, et plus généralement environnementales de la vie qu’il a construite.

Vous le voyez, on est dans le cœur du problème.

Celui qui conduit directement au mal-être et ensuite à la confusion, l’incompréhension et à la crise de vie.

C’est notre thématique, et nous avançons pas à pas pour en sortir et vivre enfin la vie qui vous ressemble.

Alors, on peut se poser la question suivante :

« Imposteur un jour, imposteur toujours ? »

Je vous rassure, la réponse est « Non ».

On peut sortir de cette imposture de vie.

Surtout quand on en prend conscience vraiment.

Et cette prise de conscience apparait beaucoup lorsque vous entrez dans la crise de la quarantaine, qu’elle se produise à trente ans ou à soixante ans.

C’est quand votre vie vous étouffe, que le malaise s’amplifie, et que vous perdez vos repères.

Et heureusement, en vivant le meilleur de vous-même, vous pouvez sortir gagnant de cette crise.

Et ça, c’est ce que nous faisons ensemble.

Si vous suivez mes mails, vidéos, articles, séminaires, et formations, vous avancez vers la connaissance de vous-même et vers les solutions pour vivre la vie qui vous ressemble.

C’était Didier, de changementspositifs.fr votre partenaire vers le meilleur de vous-même.

Pensez à mettre un pouce, à partager, à vous abonner pour être averti des prochaines vidéos de coaching sur la crise de la quarantaine.

Vivez bien votre vie…à vous.

Et je vous dis à bientôt.

Pour un accompagnement personnalisé sur Skype vers la meilleure version de vous-même, premier entretien de contact gratuit ICI.

Pour suivre mes tweets quotidiens gratuits de transformation de vie, c’est ICI.

Abonnez-vous pour recevoir tous les contenus et le guide gratuit :

Abonnez-vous à la Newsletter ICI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Content de ce site ? Merci de le partager :)