N°11 : Plan A : gagner au loto

06/02/2018

VERSION PODCAST ICI (voix)

Bonjour,

C’est Didier de changementspositifs.fr le site de la crise de la quarantaine pour vivre la vie qui vous ressemble.

J’ai envie de vous parler aujourd’hui du Plan A « gagner au loto » et bien entendu du plan B qui me paraît encore plus prometteur.

Et comme d’habitude j’utiliserai une situation vécue.

En l’occurrence une discussion avec un chef d’entreprise de 39 ans.

Pas marié, plus ou moins en couple, une entreprise en plein développement malgré des difficultés avec son associé et leur divergence de management et d’objectifs, ce qui est un grand classique et qui l’amène à envisager de quitter l’entreprise, et beaucoup de qualités professionnelles et aussi humaines chez cet homme.

Et le sens de la famille, celle qui est constituée d’une sœur, d’une mère et de neveux très jeunes.

Il me parle de ses liens proches avec elle, de l’envie qu’il a de pouvoir faire plus notamment pour sa sœur. Parce qu’il leur consacre très peu de temps. Il se sent un peu trop pris par son entreprise, ses copains, sa vie amoureuse.

Et la discussion nous amène à une question de ma part, celle de savoir ce qu’il aimerait pouvoir faire de plus s’il en avait la possibilité, là tout de suite. Il voudrait quoi pour lui, afin de faire pour elle, sa famille, et notamment sa sœur ?

Sa réponse ne m’étonne pas vraiment, même venant d’un garçon qui a autant de talents et de potentiels qu’il ne soupçonne pas.

Il me répond « j’aimerais gagner le loto ».

Donc, je relance en lui demandant, ce qu’il ferait là s’il avait gagné ce loto.

Sa réponse est qu’il offrirait à sa sœur un beau voyage avec son mari et ses enfants, qu’il la gâterait, ainsi que sa mère.

Et là, je lui dis « Ok, ça c’est le plan A ».

Rien ne s’oppose à ce que tu joues de temps en temps au loto tant que cela ne t’éloigne pas de la réalité.

Comme tu as fait des math pendant tes études au lycée et ensuite, tu sais qu’il y a une chance infime pour cela t’arrive de gagner.

Et que c’est le hasard, qui fera ou pas ce résultat. Et en aucun cas, ce sera toi.

Et comme la chance n’est pas le hasard, il faut te concentrer sur le plan B, qui lui, considère la chance comme le résultat de tes actions et de ta créativité.

On reprend ensemble :

Tu attends de gagner au loto, donc tu comptes sur le hasard pour faire du bien aux autres et en même temps tu pourrais changer ta vie à toi, et notamment ta vie de chef d’entreprise et voler de tes propres ailes sans associé ?

Alors, et bien, je crains que tu attendes longtemps pour changer les choses, puisque tu attends que le changement vienne de l’extérieur.

Alors que le changement commence toujours par soi.

Il est temps que tu t’attaques au plan B, celui qui dépend de toi.

D’autant plus que tu en as largement les moyens.

Le plan B c’est d’avancer jour après jour vers la meilleure version de toi et réussir ta vie professionnelle et personnelle.

Une vie en adéquation avec tes valeurs et le sens de la vie sur lequel tu souhaites fonder cette vie.

Donc, comptes sur toi, sur tes compétences et tes potentiels encore négligés, oubliés et enfouis.

Par rapport à ta famille, commence par lister tout ce qui peut être fait sans moyens financiers supplémentaires et tout de suite pour améliorer ta vie et celle des autres en commençant par tes proches et ensuite, si tu le veux, en élargissant le cercle.

Commence par appeler ta sœur dès que tu penses à elle, lui envoyer un sms, n’importe quand, juste pour lui montrer que tu penses à elle. Invite là à déjeuner quand c’est possible ou un samedi soir avec son mari.

Fais de même avec ta mère et ceux que tu aimes, tu verras comme tu changeras leur vie et la tienne.

Par rapport à ton entreprise, retourne dès demain matin au travail avec le sourire, salue chacun de tes employés en t’intéressant réellement à lui, et fais de même avec ton associé.

Essaie de faire une journée où tu seras le meilleur possible et pendant laquelle tu détermineras comment améliorer l’entreprise. Et ainsi de suite, chaque jour.

Et si tu veux vraiment devenir indépendant, sans associé, et bien devient de plus en plus compétent, et rencontre les personnes qui te donneront la bonne énergie pour ce projet. Et tu vas voir comment très vite ta vie va changer et les opportunités vont arriver.

Voilà pour cette discussion qui a été tellement bénéfique à cet homme qu’il a ensuite vraiment changé sa vie en mieux.

Alors, n’oubliez pas que quoiqu’il arrive, vous avez un plan A, mais concentrez votre énergie et vos envies sur le plan B qui est le plus rentable à court et moyen terme.

Enfin, pensez aussi que, quoiqu’il arrive avec le plan B, il y a toujours un plan C à mettre en œuvre, si vous croyez en vous et aux possibilités qu’offre la vie.

C’était Didier pour ces mots du jour.

Vivez bien votre vie à vous.

Et je vous dis « A bientôt ».

Pour un accompagnement personnalisé sur Skype, premier contact gratuit ICI.

Pour suivre mes tweets quotidiens gratuits de transformation de vie, c’est ICI.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Content de ce site ? Merci de le partager :)