N°25 : Gagner du fric ?… Oui !…

VERSION PODCAST ICI (voix)

Bonjour,

C’est Didier de www.changementspositifs.fr le site de la crise de la quarantaine et de la vie qui vous ressemble.

Aujourd’hui, on va parler d’argent. Ce n’est pas un sujet tabou en ce qui me concerne.

Mais pour être clair, l’argent n’a jamais constitué ni une motivation prioritaire, ni un idéal. Heureusement pour moi.

On ne va pas parler de comment gagner du fric.

Même si c’est un sujet intéressant, sur lequel on réfléchira une autre fois.

On va juste considérer que votre façon de gagner votre vie, et même plus que ça, respecte vos valeurs et que vous n’êtes pas prêt à tous les compromis et à toutes les compromissions pour y arriver.

Car le prix à payer serait trop élevé, sans doute.

Il y a toujours un prix à payer, même si la facture met du temps à arriver.

Alors, salarié, j’avais envie d’être payé à ma juste valeur et donc beaucoup plus que ce que l’on me proposait. Et il fallait que je démissionne pour que l’on me propose ce que j’attendais, mais il était trop tard.

Patron, j’évalue combien je mérite par jour et je l’extrapole sur l’année pour définir le chiffre d’affaires qui correspond à mon potentiel. C’est sans doute mon passage en cabinet de consulting parisien qui facturait les prix à l’heure et à la journée, qui revient dans cette façon de faire.

Ensuite, j’évalue la marge de progression pour l’année suivante et je m’engage dans les décisions et actions qui me permettent d’y arriver.

Dans ce domaine, on peut aussi rajouter d’autres aspects à cet objectif, tel que la qualité de vie au travail et en dehors, et le type de négociation à mener ou de difficulté de dossier que l’on souhaite entreprendre. Et bien entendu, ne pas sacrifier qui je suis pour ce que je veux obtenir.

L’argent est aussi une préoccupation professionnelle, comme je l’ai vécue pour financer mes immeubles à construire.

Dans le domaine privé, parfois, on se retrouve dans une situation où il n’y en a jamais assez.

Le niveau de vie que l’on fixe doit être cohérent avec les revenus que l’on a, c’est un principe de base. Même si on peut avoir l’envie de s’investir pour gagner mieux sa vie pour la rendre conforme à la façon dont on veut vivre.

Pourtant, ce principe de base est bien malmené, y compris dans les familles où les salaires ou rémunérations sont élevés.

Je sais ce que c’est avec quatre enfants et un mode de vie qui coûtait cher. Donc, pour moi, beaucoup de travail pour arriver à assurer ce mode de vie. Le prix à payer quoi ! Très élevé, en fait !

L’argent c’est aussi ce qui permet l’investissement de soi dans une mission professionnelle.

C’est l’évaluation de vos compétences.

Et cela pousse souvent à l’amélioration incessante de ces compétences.

L’argent, c’est la rémunération de la performance, du risque, du travail fourni, de la singularité de la démarche patronale, et même salariale.

Bien entendu, c’est un marqueur de réussite sociale, avec les éléments matériels et visibles de cette réussite.

Pour certains, c’est aussi le plaisir de posséder, de l’argent, et des objets. Pas vraiment épanouissant si l’on n’a pas une valeur bienveillante à réaliser.

En gros, si c’est pour garder c’est bien inutile. Si c’est pour vivre des activités, des modes de vie d’indépendance, et devenir la meilleure version de soi, cela vaut le coup d’en avoir, de l’argent, sur ses comptes bancaires.

Et l’argent, c’est également la compensation du passé. On compense des blessures narcissiques par l’argent ; parfois comme un élément de pouvoir, de domination, ce qui est malsain.

Mais aussi pour se donner la capacité à être plus libre et autonome, ce qui est mieux comme émotion.

Donc, nous sommes bien d’accord pour valider le titre ce mot du jour « Gagner du fric, oui ! ».

La question à proposer ensuite, c’est de savoir ce que vous vivez intérieurement grâce à l’argent et à la quête de l’argent.

Quand vous êtes seul, êtes-vous apaisé ?

Etes-vous content de vous ?

Etes-vous content de votre vie ?

Pensez-vous que vous avez réussi ?

Pensez-vous que vous êtes exceptionnel ?

Ce qui est certain, c’est que vous êtes différent !

Certainement, car vous avez cherché à faire à votre idée, vous avez osé, vous avez risqué, vous vous êtes investi, et vous avez cru en vous.

Malgré les doutes de soi, et ceux, nombreux, venant des autres.

Les autres doutent beaucoup plus que vous car ils ne vous imaginent pas capables de faire ce qu’ils ne font pas !

Ils ne vous pensent pas capables de déployer autant de potentiels, de créativité et d’efforts.

Alors juste récompense oui !

Moteur central je ne pense pas ; plutôt étalon de référence pour voir si ça marche normalement ou même au-dessus de ce qu’on attendait.

Mais surtout pas, but principal, ou moteur des émotions !

Surtout pas obsession !

Ni comparaison aux autres, ni sentiment de supériorité.

Face à la maladie, à une faillite, au décès d’un proche, aux problèmes de ses enfants, ou même au chagrin d’amour, on se sent bien fragile et le « fric » paraît bien insuffisant à notre bonheur.

Alors juste récompense, moyen de s’évaluer, outil pour mieux vivre et réaliser certaines envies de soi et des autres, mais en aucun cas culte, obsession, but principal, et surtout pas maître de votre vie.

Donc, gagner bien sa vie, oui !

Mais, pour en faire quoi ?

Est-ce que l’argent donne un sens à votre vie ?

Non !

Le sens découle de valeurs que l’on construit à partir de sa personnalité, de son vécu et de l’expérience de vie que l’on souhaite vivre.

Et cette expérience ne peut se résumer à posséder toujours plus ; et à posséder toujours plus que les autres.

L’avoir ne fera jamais l’être.

Lorsqu’on arrive à définir un sens à sa vie et le mode de vie pour être en conformité avec ce sens, et bien, l’argent viendra ensuite, sans dominer vos pensées, vos mots, vos actes.

C’était Didier, votre partenaire vers le meilleur de vous-même.

Vivez bien votre vie…à vous.

Et je vous dis à bientôt.

Pour un accompagnement personnalisé sur Skype, premier entretien de contact gratuit ICI.

Pour suivre mes tweets quotidiens gratuits de transformation de vie, c’est ICI.

N’hésitez-pas à partager ce mail avec ceux à qui il ferait du bien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Content de ce site ? Merci de le partager :)