N°36 : Et un jour t’as 60 ans et tu te dis « M—e ; c’est foutu »

VERSION PODCAST ICI (voix)

Et bin non ! A 60 ans, ce n’est pas foutu !

Bonjour, c’est Didier de changementspositifs.fr le site de la crise de la quarantaine pour vivre la vie qui vous ressemble.

Il n’y a pas de fatalité. Ni d’âge limite pour être heureux.

Bien entendu, il faut s’engager dans un chemin nouveau.

En acceptant de changer soi-même, pour que votre vie change.

Et bien entendu, si vous êtes figé dans les habitudes et l’inertie depuis longtemps, ce sera difficile de lancer le changement ; mais c’est possible.

Surtout si vous en ressentez le besoin.

Ou plutôt l’envie !

Cette envie profonde de vivre une vie qui soit créative et qui donne de l’énergie plus qu’elle n’en prend.

Beaucoup de sexagénaires arrivent à cet âge en n’ayant pas su remettre leur vie en question, alors qu’ils ne sont pas satisfaits de ce qu’ils vivent.

C’est une erreur, et sans doute un manque de courage.

Mais, tant que la crise ne se manifeste pas de façon extérieure, tant qu’il n’y a pas de déclencheur pour la faire émerger, et bien, vous vivez comme en apnée.

Comme si vous attendiez que ça passe.

Et c’est alors que certains d’entre vous se disent « c’est foutu ».

Mais NON !

Si vous vous engagez dans le renouveau de vous-même, et bien votre vie va se renouveler.

Donc, saisissez l’opportunité de vous lancer le plus grand challenge de votre vie : « devenir la meilleure version de vous-même pour vivre la vie qui vous ressemble ».

Et pour cela, la première étape c’est de sortir de votre passé, et de dépasser vos motivations par les besoins notamment matériels qui ne servent qu’à compenser les blessures non cicatrisées.

Et ensuite d’avancer dans le concret et le présent.

Il faut également accepter vos 60 ans, et votre vie passée qui est « passée ».

Et créer un avenir sur de vraies envies, et sur ce que vous êtes, que vous pouvez faire maintenant, et à partir de maintenant.

Et vous devez agir.

Et ça, que ce soit à 30, 40, 50, 60 ans …ou plus.

Qui a décrété qu’à 60 ans on se dirigeait vers l’immobilisme, et qu’on n’était plus capable de créer sa vie.

En ce sens les artistes sont des exemples.

Ils ne sont pas dans la conformité, la normalité, la résignation à des préjugés.

Et donc ils sont prêts à oser, changer de registre, de vie, de conjoint, sans se résigner à aucun dictat de la société.

A tout âge, ils sont prêts à jouer le rôle de leur vie…privée ou professionnelle.

Le pire, c’est vraiment quand j’entends une personne me dire « autant attendre la retraite ».

Ah bon ? Pour faire quoi ?

Pour se laisser engourdir par ses habitudes ?

Pour ne pas se remettre en question ?

Pour ne pas découvrir de nouveaux potentiels ?

Pour ne pas essayer d’être amoureux ?

Pour ne pas essayer de découvrir ce que la vie a de mieux à offrir ?

Pour ne pas vivre la meilleure version de soi-même ?

Alors, on attendra combien de temps à ne rien faire de nouveau et de créatif ?

Trente ans ?

Au moins essayez de comprendre la vie différemment !

Ne serait-ce que pour être utile aux autres.

Mais aussi pour être utile à ses proches.

Et enfin pour être utile à soi.

En faisant quoi de bien ?

En investissant sur soi !

De toutes les façons possibles !

A condition que cela permette de révéler les aptitudes, les capacités d’adaptation, les potentiels, les opportunités de la vie qui sont là, mais que vous avez occultés.

Et surtout les envies d’être vraiment et pleinement soi.

Alors quel que soit l’âge, votre âge, vivez pleinement votre vie car elle est unique et mérite d’en découvrir le meilleur.

Et commencez maintenant !

C’était Didier, votre partenaire vers le meilleur de vous-même.

Vivez bien votre vie…à vous.

Et je vous dis à bientôt.

Pour un accompagnement personnalisé sur Skype vers la meilleure version de vous-même, premier entretien de contact gratuit ICI.

Pour suivre mes tweets quotidiens gratuits de transformation de vie, c’est ICI.

N’hésitez-pas à partager ce mail avec ceux à qui il ferait du bien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Content de ce site ? Merci de le partager :)