N°47 : Ceux qui appuient là où ça fait mal

VERSION PODCAST ICI (voix)

Bonjour, c’est Didier de changementspositifs.fr le site de la crise de la quarantaine pour vivre la vie qui vous ressemble.

Un jeune quadragénaire me parlait récemment de son ancien responsable de production dont il dépendait hiérarchiquement.

Ce responsable le mettait dans des situations intenables.

Mais, il le saluait toujours avec courtoisie en public, et lui montrait une pseudo compassion.

En effet, mettre un collaborateur dans une situation complexe et ensuite lui dire en public, qu’il a l’air fatigué et devrait se préserver, c’est particulièrement vicieux.

Et c’est cela qui fait souffrir. Il n’y a que deux personnes qui comprennent ce qui se joue vraiment. Le tyran et le tyrannisé.

Car l’enjeu, c’est la tyrannie de l’un sur l’autre.

Et oui, il y a des personnes qui savent appuyer là où ça fait mal.

Vous avez peut-être rencontré ce genre de personnes.

Elles savent quels mots, quels comportements, et surtout quelles attitudes employer pour que ça vous fasse mal.

Elles ont une forme d’aptitude, navrante, celle de savoir comment vous impacter négativement et comment engranger de la souffrance.

Elles appuient là où ça fait mal.

Elles ont compris ce qui vous fait souffrir ou pourrait vous faire souffrir et elles activent en vous des mécanismes de la souffrance.

On ne croise pas ce genre de personnes, on vit avec.

Dans le travail, dans le cercle des proches au sens large, et même au sein du couple.

Leurs motivations ?

Utiliser au mieux vos compétences … à leur profit.

Vous utiliser vous, d’une manière ou d’une autre.

Vous pousser à faire des erreurs… à leur profit.

Par jalousie, et pour leur…ego qui n’accepte pas vos talents.

Par plaisir pur de manipuler également.

Et ça, cela se produit tant au niveau professionnel que personnel.

C’est ainsi, il y en a plus que l’on croit.

Et ils sont très subtiles dans leur façon d’implanter en vous, le doute, la colère, la déception.

Souvent, vous seul comprenez le sens profond de ces gestes, sourires, mots, fausses compassions.

Et aussi, ils ont une grande habileté à entretenir par quelques mots anodins pour les autres, le contexte de souffrance.

Mais, vous qu’allez-vous faire ?

Répondre ?

Subir ?

Dans les deux cas, ces réponses signifient que vous devez entrer dans le jeu malsain de l’autre.

Et là, soit vous perdrez, soit … vous perdrez.

La solution ?

C’est d’évoluer, vous !

De cette façon, vous serez moins impactable, si je puis dire.

Et si vous le pouvez, prenez le plus de distance possible.

C’est une nécessité pour ne plus subir ces atteintes.

Même si vous évoluez vers la meilleure version de vous-même, il faut vous protéger et la distance est utile.  

D’ailleurs, la personne qui m’inspire ce sujet a démissionné, défini une autre façon de vivre qui lui permet de profiter de la vie et de ses proches, et elle a créé une entreprise qui marche bien dans un domaine auquel elle pensait depuis longtemps.

Au-delà de la distance, il y a bien entendu la distanciation.

Celle obtenue par le fait de prendre du recul, de relativiser et de vivre une vie plus épanouie.
Ainsi, vous vivez pour le meilleur de la vie.

Alors que les manipulateurs sont toujours prisonniers de leur mode de pensée limitant et affligeant.

Vous, vous avez toute la puissance de votre vie à laisser s’épanouir.

Mais les vraies questions sont :

Pourquoi est-ce que ça marche si bien sur vous ?

Pourquoi êtes-vous autant impacté par ces personnes manipulatrices ?

Pourquoi souffrez-vous autant ?

Il faut souvent chercher dans votre passé.

Dans les blessures anciennes qui ressurgissent si elles sont réactivées.

Et une vie bâtie sur des concessions à qui vous êtes vraiment.

Donc, dans tout cette confusion qu’est votre existence, puisque vous ne vivez pas une vie qui vous correspond, et bien, dans cette confusion, vous avez construit une personne qui réagit.

Pourquoi ?

Parce que vous avez construit votre existence sur :

  • le regard des autres,
  • sur l’ego,
  • sur des conditionnements étouffants

mais qui vous ont faire croire que vous alliez vous en sortir.

Sauf que cela ne marche pas ainsi.

Par ailleurs, ces personnes-là, ces manipulateurs, sont aussi des déclencheurs de crise de vie quand cela devient insupportable.

Et cela vous donne l’opportunité, cette crise, bien sûr, de sortir de leur influence, et surtout de changer votre code.

Le mot me paraît adapté.

L’opportunité de la crise du milieu de vie, c’est de changer votre code. Et de déterminer le code de comportements et le mode de vie qui vous ressemblent.

Et si vous êtes motivé pour sortir de la crise de la quarantaine et transformer votre vie, j’ai une place de coaching-skype disponible. Je mets le lien à votre disposition ci-dessous.

C’était Didier, votre partenaire vers le meilleur de vous-même.

Vivez bien votre vie…à vous.

Et je vous dis à bientôt.

Pour un accompagnement personnalisé sur Skype vers la meilleure version de vous-même, premier entretien de contact gratuit ICI.

Pour suivre mes tweets quotidiens gratuits de transformation de vie, c’est ICI.

N’hésitez-pas à partager ce mail avec ceux à qui il ferait du bien.

Abonnez-vous pour recevoir tous les contenus et le guide gratuit :

Abonnez-vous à la Newsletter ICI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Content de ce site ? Merci de le partager :)