N°52 : quand tu tombes de la top forme à la flop forme

VERSION PODCAST ICI (voix)

C’est vrai qu’il y a des moments dans la crise du milieu de vie où on surmonte bien notre mental.

Vous savez ce mental qui nous explique depuis un moment que notre vie est pourrie.

Et dans ces moments, on se sent en haut.

C’est la top forme.

Le physique est mieux, le visage reprend son côté radieux, enfin, au minimum on arrive à avoir un sourire à peu près naturel, et on a envie de se remettre en mouvement.

Bref, on a assez d’énergie pour se bouger du canapé.

C’est dans ces moments qu’on croit que l’on a tout réglé.

Ça y est, la vie peut reprendre.

Vous n’êtes plus fatigué, ni déprimé.

Vous n’êtes plus dans vos regrets.

Vous n’êtes plus dans vos remords.

Vous êtes convaincu que vous avez surmonté votre crise et que le plus difficile est derrière vous.

Bien entendu que cela va arriver de dépasser la crise pour vivre une vie conforme à qui vous êtes.

Sauf que cela n’arrive pas si vous n’avez pas fait tout ce qui est nécessaire.

C’est quoi le nécessaire ?

C’est déjà d’arrêter de croire qu’un nouveau pantalon ou une nouvelle robe vont changer votre vie. Ce ne sera pas non plus le dernier SUV à la mode ou le voyage au bout du monde.

Ou de croire que vous cesserez d’être en lien de dépendance à votre ex juste parce que vous l’avez dit.

Ou alors que vos blessures enfouies sont totalement cicatrisées sans effort, sans prise de conscience, sans travail sur vous.

Ou bien que vous allez repartir dans votre vie d’avant de la même façon et ne plus souffrir.

Ou encore que sans investir sur vous pour développer vos potentiels vous allez changer en mieux votre vie.

Ou enfin que la découverte de vous-même est entièrement réalisée et que la crise n’était qu’un incident de parcours.

En fait, comme vous n’avez pas encore franchi les étapes de compréhension de la crise, de gestion de celle-ci, et de sortie, cela ne va pas durer, ce sursaut de top forme.

Et donc ?

Et bien, vous allez rechuter. C’est la flop forme qui réapparaît.

Tout aussi soudaine que la top forme.

Sauf qu’elle vous entraîne très vite, très bas.

Et là, c’est la rechute.

Tout revient en bloc.

Et ça fait terriblement mal.

Et il aura suffi de quelques déclencheurs.

Quelques petits déclencheurs, parfois presque anodins, qui vous entrainent vers le fond.

Un regard pas sympa, un mot mal interprété, une panne de voiture, un yaourt qui tombe par terre devant le frigo, et la mauvaise file d’attente à la caisse du supermarché qui prend quinze minutes de plus.

Voilà des petits déclencheurs qui vont vous faire douter de vous, et douter de tout.

Alors là, pas de panique.

Tout ceci est normal.

J’en ai déjà parlé dans des contenus à voir sur mon site.

Mais surtout c’est le signal qu’il faut entamer avec volonté votre démarche de sortie de la crise de vie.

En fait, si vous avez déjà bossé sur votre sortie de crise c’est comme une alarme qui vous dit qu’il est temps de reprendre le travail sur vous.

Cela signifie que vous êtes encore influencé par les conditions extérieures (à ce sujet, allez regarder mes vidéos coaching sur le site)

Cela signifie aussi que vous n’êtes pas consolidé dans les fondamentaux de la sortie de crise.

Vous êtes en étape intermédiaire au lieu d’être à l’étape de passage à votre vie future.

Alors, remettez-vous au travail pour vivre la vie qui vous ressemble en vous faisant aider, en lisant, en vous formant, mais en agissant maintenant.

C’était Didier, votre partenaire vers le meilleur de vous-même.

Vivez bien votre vie…à vous.

Et je vous dis à bientôt.

Pour un accompagnement personnalisé sur Skype vers la meilleure version de vous-même, premier entretien de contact gratuit ICI.

Pour suivre mes tweets quotidiens gratuits de transformation de vie, c’est ICI.

N’hésitez-pas à partager ce mail avec ceux à qui il ferait du bien.

Abonnez-vous pour recevoir tous les contenus et le guide gratuit :

Abonnez-vous à la Newsletter ICI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Content de ce site ? Merci de le partager :)