N°73 :  Sachez apprécier !

VERSION VIDEO ICI


Pas évident de reprendre ma vidéo et d’en retracer le texte.

Donc, il y a l’essentiel, et pas les petits à côté de lecture des quelques notes, de la tondeuse, des passants à vélo ; sinon, regardez la vidéo.

Le thème du jour est « Savoir apprécier ».

C’est important de savoir apprécier parce que souvent, on ne sait pas le faire.

Alors je vous pose la question toute simple : « Combien de fois dans votre vie avez-vous apprécié votre vie ? »

C’est-à-dire combien de fois avez-vous apprécié l’extraordinaire de votre vie ?

L’extraordinaire, ce sont les évènements hors de ceux que vous vivez habituellement et que vous avez enclenchés et révélés grâce à vos atouts.

Ce peut être des réussites personnelles, amoureuses, professionnelles.

Ce sont des moments que l’on peut qualifier comme étant en dehors de l’ordinaire et qui ont été impactant dans votre vie.

Mais, ma question est « Combien de fois les avez-vous appréciés ? ».

Après, la deuxième question qui est importante c’est « Combien de fois avez-vous apprécié tous les évènements ordinaires de votre vie, et tout le sens de votre vie au quotidien ? ».

Combien de fois avez-vous vu qu’il y avait quelque chose de magnifique dans le fait de réaliser des activités professionnelles enrichissantes ?

Combien de fois avez-vous réalisé que c’était agréable d’être marié, en couple, d’avoir des enfants, de les regarder évoluer, grandir, de leur apporter votre présence ?

Combien de fois avez-vous été conscient de la valeur de cet ordinaire ?

Et bien, je pense que si vous me suivez c’est que vous avez sans doute mal apprécié votre vie.

Et pourquoi ?

Pourquoi vous ne savez pas apprécier ?

Moi, j’ai fait la même chose que vous dans le passé.

Je n’ai pas su apprécier.

J’ai pourtant fait des choses extraordinaires et ordinaires.

Des rencontres, des amours, des grossesses, des naissances, des réussites financières, professionnelles, des avancées percutantes dans ma vie.

Mais, je n’ai pas su les apprécier.

Je m’en rends compte de plus en plus, depuis bientôt quatre ans que nous partageons, à travers des vidéos ou des mails, les stratégies que j’ai tirées de la crise de la quarantaine et de la crise de vie.

Donc, moi aussi, je n’ai pas su apprécier.

Et dans la mesure où je n’ai pas su apprécier, je sais que vous n’avez pas su apprécier.

Et vous n’avez pas su apprécier d’abord à cause des conditionnements du passé.

Les parents essentiellement, et le milieu de vie qui vous ont conditionné pour ne pas apprécier ce que vous vivez tous les jours comme étant déjà quelque chose d’important.

Et en plus, quand vous aviez une réussite, ce n’était pas apprécié plus que ça.

De toute façon, on nous apprend, depuis très jeune, à ne pas nous différencier, à ne pas mettre en exergue nos valeurs propres, à ne pas développer nos propres potentiels.

On nous a appris à faire partie du groupe, et surtout à l’école.

On ne peut pas facilement se différencier, et donc, on ne peut pas facilement sortir des conditionnements.

A moins de s’en rendre compte, de s’en donner les moyens et d’activer cette énergie de devenir soi. Et ça c’est hyper important.

Après les conditionnements du passé qui vous enlèvent la saveur des choses, il y a un deuxième aspect.

Ce sont les souffrances du passé.

Elles vous conditionnent à ne pas vous réjouir, de peur de réactiver ces souffrances.

Vous avez peur de vous réjouir et vous pensez que ce que vous vivez actuellement n’est pas si bien que ça ; ce qui possible bien entendu.

Mais, c’est surtout parce que vous n’avez pas enclenché le changement positif de notre thématique, qui va vous révéler vers la meilleure version de vous-même, pour vivre une vie qui vous ressemble, grâce à vos crises de vie.

Le troisième point, c’est que chaque fois que vous arrivez à un objectif, quel qu’il soit, avoir une nouvelle maison, une nouvelle voiture, vous vous trouvez dans une situation où vous avez toujours une projection vers l’étape suivante.

Donc, une projection systématique vers le futur.

Vous vous dites, « Qu’est-ce qui pourrait me rendre heureux après ? ».

Profitez de ce qui vous rend heureux aujourd’hui !

Profitez de l’objectif atteint aujourd’hui !

En sachant que ce qui est important c’est le chemin que vous parcourez.

Et que le chemin que vous parcourez est plus important que l’objectif.

C’est le chemin qui vous enrichit.

C’est au travers de ce que vous faites chaque jour pour améliorer votre vie et celle de vos proches.

C’est à travers le fait de vous sentir mieux parce que vous aurez révélé votre personnalité, parce que vous serez sorti des conditionnements que vous avez reçus.

Et surtout quand vous arrivez à exploiter qui vous êtes.

Parce que ce qui est important, c’est d’arriver à révéler qui vous êtes !

Une vie, c’est suffisant pour révéler qui vous êtes.

Mais, c’est aussi suffisant pour ne pas le révéler.

Et les souffrances vont s’accentuer.

Et cela va être un gros problème car vous ne pouvez pas vivre et mourir, en ayant des regrets !

Ça ne sert à rien !

Donc, il faut vous activer maintenant !

 Le quatrième et dernier point, c’est que dans la mesure où vous êtes mal dans votre peau, où vous ne pensez pas être un être complet et accompli, vous ne pouvez pas apprécier.

Vous ne pouvez rien apprécier quand vous ne vous sentez pas complet.

Car il vous manque toujours quelque chose.

Cela vient beaucoup du passé, et il faut le remonter.

Pour comprendre ce qui a pu vous faire penser que vous n’aviez pas tant de valeur que ça ! Et que vous n’aviez pas le droit d’être heureux.

Et ces idées, fausses car virtuelles, vous amènent à ne pas apprécier.

Je vous encourage à apprécier chaque instant, en commençant dès maintenant.

En vous disant, là où vous êtes, si vous regardez bien, que c’est beau et agréable !

Comme je le fais en regardant autour de moi en enregistrant cette vidéo en plein air.

Et pourtant, tout comme vous, avant, je ne savais rien apprécier !

Je ne savais pas regarder.

J’étais dans l’action mais pas celle du changement positif.

Ce n’était pas l’action de l’accomplissement de soi !

C’était l’action pour atteindre des objectifs, essentiellement matériels.

Et en négligeant le fait essentiel, qu’affectivement, on a besoin, vous avez besoin, de beaucoup plus, pour vous réaliser !

Pour vous réaliser affectivement, il faut, de toute façon, faire le point sur vous et savoir ce qui vous convient le mieux.

Sinon, vous ne serez pas heureux affectivement. Et vous ne rendrez personne heureux affectivement !

Allez, on se quitte là.

Sachez apprécier, sachez vraiment apprécier chaque instant.

C’est comme ça que vous arriverez à construire la personne accomplie, éveillée, heureuse, et prête à recevoir et à donner que vous devez être.

C’était Didier, votre partenaire vers le meilleur de vous-même.

Vivez bien votre vie…à vous.

Et je vous dis à bientôt.

Pour un accompagnement personnalisé sur Skype vers la meilleure version de vous-même, premier entretien de contact gratuit ICI.

Pour suivre mes tweets quotidiens gratuits de transformation de vie, c’est ICI.

N’hésitez-pas à partager ce mail avec ceux à qui il ferait du bien.

Abonnez-vous pour recevoir tous les contenus et le guide gratuit :

Abonnez-vous à la Newsletter ICI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Content de ce site ? Merci de le partager :)